Partagez
 

 (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque

Aller en bas 
AuteurMessage
Durnik de Sendarie
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 350
Date d'inscription : 21/11/2018
Profession : Psychologue de la ville, il a en thérapie à peu près tout le monde

(H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque Empty
MessageSujet: (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque  (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque Icon_minitimeLun 1 Avr - 17:08



Torak

 
LIBRE

  SURNOM/S : Dieu des Angarak, le Dieu maudit

   CONTE(S) & PERSONNAGE(S) : Dans la mythologie grecque, il était le dieu Héphaïstos. Il était le dieu dont tout le monde se moquait. Dans le monde où il a échoué, il est devenu Kal Torak, le dieu des Angarak.

   ÂGE ACTUEL : Plusieurs milliers d'années.

   LOCATION ACTUELLE: Ponant, près de Riva.

   MÉTIER/ÉTUDES : Dieu forgeron.

   GROUPE: Les envoûtés.


 
 
▬ PSYCHOLOGIE DU PERSONNAGE :

  Héphaïstos était un dieu calme, solitaire et réfléchi. Il n’a jamais cherché les problèmes et il se tenait assez loin des conflits entre les dieux de l’Olympe. Très épris de sa femme Aphrodite, il fut profondément touché par l’humiliation qu’elle lui a fait subir. A partir de ce moment là, il est devenu un homme sombre, froid et sanguinaire. Quand il quitta l’Olympe pour se couper du monde et pour quitter définitivement Aphrodite et qu’il fut accepté dans le clan des dieux du Ponant, il fut un temps apaisé. Malheureusement sa rancoeur surtout envers les femmes prit le dessus et il devient un homme violent. Pour lui le détester était la meilleure des choses. Il a donc toujours tout fait pour paraître le plus mauvais possible alors qu’au fond de lui il souffre énormément.


  ▬ POUVOIR/S, CAPACITÉ/S :

  Il est le dieu forgeron de l’Olympe. Grâce à lui les meilleures armes ont pu être forgées. Ces armes étaient emplies de magie. Au fil des années au Ponant, il a appris le pouvoir du « vouloir et du verbe ». Torak est donc capable de faire presque tout et n'importe quoi grâce à sa magie. Il a cependant quelques limites. Par exemple, il ne peut pas détruire quelque chose sans que son pouvoir ne se retourne contre lui ou il ne peut pas ramener quelqu'un à la vie sans perdre la sienne. De même lors de l'utilisation de son pouvoir il doit puiser dans ses propres forces ou celles des gens ou de la nature autour de lui. C'est un pouvoir complexe qu'il faut manier avec parcimonie.  


  ▬ HISTOIRE :

  Voici les points à respecter pour le petit Torak heart

- Fils de Zeus et Héra, il a toujours été un dieu qu’on fuyait car il n’était pas d’une beauté sans faille. Il boite d’ailleurs de la jambe gauche bien qu’au fil des années, sa boiterie s’amenuise. Il devient le dieu forgeron, celui qui forgeait les éclairs pour son père ou qui forgeait les épées des Héros.

- Il est le dieu forgeron de l’Olympe. Il est l’époux d’Aphrodite, la plus belle des déesse. Soit disant qu’elle l’avait épousé parce qu’il était beau de l’intérieur. Il y a cru pendant longtemps… Jusqu’à ce qu’Aphrodite l’humilie la fois de trop. Voir sa femme humiliée ainsi, il ne le supporta pas. Il partit alors abandonnant l’Olympe, abandonnant sa forge et sa création d’arme pour partir dans un autre monde (il quitte l’Olympe par le moyen que vous voudrez heart)

- Alors qu’il errait dans les terres du Ponant il rencontra UL, le père des dieux du Ponant. Les deux hommes conversèrent longtemps et UL touché par la fragilité d’Héphaïstos lui proposa de reprendre son rôle de dieu mais auprès d’un nouveau peule. C’était la chance qu’Héphaïstos attendait ! Pour couper tous ses liens avec l’Olympe, il se choisit un nouveau no Torak et il rencontra les autres dieux du Ponant (Aldur, Belar, Chaldan, Issa, Mara et Nedra) qui devinrent ses nouveaux frères. On lui confia le royaume des Angaraks à gouverner.

- Au début de son règne il était un dieu aimant et patient mais très vite ses démons reprirent le dessus. La débauche de son peuple le poussa à devenir beaucoup plus, trop, sévère. Et bien rapidement il fut craint de son peuple. Cette puissance nouvelle rendit mégalomane le dieu. Plus on le craignait et plus il avait l’impression d’exister. En passant pour le méchant on ne l’humilierait plus. De plus il apprit le pouvoir du vouloir et du verbe ce qui lui permit de ne plus boiter. Il commençait à se trouver beau et ce fut le début de la fin.

- Son animal emblématique est le dragon. Il fut pendant la Belgariade l'instrument de l'esprit des Ténèbres et incarnait donc l'Enfant des Ténèbres. Arrogant et vaniteux, il était extrêmement fier de sa beauté retrouvée et trouvait agréable les sacrifices humains que ses prêtres, les grolims, lui offraient. Lorsqu'Aldur trouva l'Orbe (une orbe magique qui permet notamment de décupler ses pouvoirs), Torak la convoita et finit par la voler à son frère, après que ce dernier eut refusé de la lui donner. Cela déclencha une grande guerre entre les dieux et leurs peuples qui dura jusqu'à ce que Torak déclenche le pouvoir de l'Orbe et lui fasse fendre le monde en deux. La mer aurait tout recouvert si Belar et Aldur n'avait arrêté les flots en furie. L'Orbe se rebella alors contre cet usage contre nature de son pouvoir et réduisit en cendres la moitié du visage de Torak ainsi que la main qui l'avait brandit contre la terre. Étant un dieu, ses blessures ne pouvaient guérir et il se retrouva horriblement défiguré. Dès lors, il cacha son visage derrière un masque de fer. Il fit construire par son peuple Cthol Mishrak, la cité de la Nuit Éternelle, car Torak dissimulait son visage dans l'obscurité.

- Les siècles passèrent jusqu'au jour où Belgarath accompagné de Cherek Garrot-d'Ours et de ses fils, Dras Cou-d'Auroch, Algar Pied-léger et Riva Poing-de-Fer, s'introduisirent dans la ville et dérobèrent l'Orbe pour la ramener dans le Ponant. La garde de la pierre magique échut à Riva, le seul ayant un cœur suffisamment pur pour que l'Orbe le laisse la toucher. Torak, fou de colère, fit s'écrouler la tour de fer que lui avait érigée son peuple et chassa ce dernier de la ville. Les siècles passèrent à nouveau jusqu'à ce que Zedar, disciple de Torak et ancien disciple apostat d'Aldur, se débarrassa des descendants de Riva par l'intermédiaire de Salmissra, reine des Nyissiens. Torak rassembla à nouveau son peuple et fondit sur le Ponant. Il ravagea la Drasnie et fit le siège de la forteresse d'Algarie pendant une dizaine d'années avant de se tourner vers Vo Mimbre, en Arendie, où se déroula la bataille finale. Lors de cette bataille, Brand, le gardien de Riva, alors instrument de l'esprit de la Lumière défia Torak en duel. Le Dieu semblait avoir l'avantage jusqu'à ce que Brand dévoile son bouclier dans lequel était enchâssé l'Orbe d'Aldur. Torak, pris de terreur, lâcha alors son épée et Brand lui transperça l'œil gauche, lui enfonçant son épée dans le crâne. Torak tomba dans le coma à la suite de cette terrible blessure et fut enlevé par Zedar qui alla dissimuler son corps.

- Il ne se réveilla que lorsque Belgarion revint sur le trône de Riva, au moment où il toucha l'Orbe. Belgarion l'affronta avec l'épée de son ancêtre dont la garde portait l'Orbe et le tua. Torak « mourut » abandonné de tous.

- ça c’est que tout le monde pensait. Mais on ne peut pas tuer un dieu aussi facilement. Torak resta reclus pendant des années il resta dans l’ombre pansant ses blessures, jusqu’à ce qu’il retrouve sa puissance. Quand il revient parmi les hommes il apprit que Belgarion, cet enfant qui avait osé lui causer du tord était heureux et papa de deux enfants. Il décida de se venger de Belgarion et de tuer toutes la dynastie de Riva. Mais ce ne fut pas le véritable objet de sa colère. Il l’avait remplacé par un gamin Essaïon et il avait perdu son trône. Il était hors de question pour lui de perdre tout ça. Il apprit alors l’existence d’une troisième prophétie (la première avait annoncé sa perte, la seconde avait mis en place un nouveau dieu) qui le prédestiner à amener le Ponant dans la glace et à le reconstruire.

- Il mit alors son plan à exécution et il tua la dynastie de Belgarion (même s’il n’arriva pas à tuer la fille de ce dernier) et il lança une terrible malédiction sur le Ponant. Il gela Riva et peu à peu tout le Ponant est pris par la malédiction de Torak.

- Il arriva aussi à tuer tous les sorciers du Ponant sauf Durnik (Belgarath Poledra et Polgara – qui aurait dû devenir son épouse lors de la première prophétie). Quand Durnik quitta enfin le Ponant pour chercher ceux qui étaient censé faire tomber Torak, le dieu tenta de condamner l’entrée du Ponant pour l’isoler du reste du monde mais en vain.

- Depuis donc la disparition des Sorciers du Ponant, il règne en maître absolu sur « ses » terres. Il ne remarqua même pas le temps qui s’était arrêté après tout qu’est-ce que vingt huit ans pour un dieu ?




LIENS DU PERSONNAGE



durnik de sendarie - ennemi, rival Lors de la première prophétie Durnik fut l’instrument qui précipita Torak à sa perte. En effet l’homme se sacrifia pour sauver Polgara. Torak convoitait la jeune femme et il voulait la contraindre grâce à son pouvoir à l’épouser mais comme le grand amour de Polgara venait de mourir – Durnik – la jeune femme lui résista et cela mena à sa perte. C’est pourquoi Torak a tout fait pour détruire mentalement Durnik. Le tuer aurait été trop simple. Non le dieu préféra tuer tous les gens auxquels Durnik tenait un à un et il poussa aussi le sorcier à quitter ses terres. Pour Torak la victoire est totale sur Durnik mais malheureusement il ne sait pas que tout cela ne fait que suivre la prophétie qui prédit une nouvelle fois la perte du dieu.


léonara stanford- enfant de lumière Elle est l’enfant qui a réussi à lui échapper lorsqu’il a tué la dysnatie de Belgarion. Elle est la princesse Beldaran de Riva celle qui est destinée à le vaincre. Beldaran n’a pas conscience de qui elle est vraiment et le dieu pense que c’est un avantage pour lui. Du coup il va essayer de l’obliger à utiliser son pouvoir parce que Torak a aussi maudit la famille de Belgarion, plus elle utilise le vouloir et le verbe plus leur coeur se gèle.



perspéhone de sendarie – la véritable, celle qui est destinée à prendre sa place Dans la troisième prophétie, il sait qu’une autre personne est destinée à gouverner et réunifier le Ponant. Il s’agit de la véritable. Cependant malgré vingt huit ans de recherche il ne l’a toujours pas trouvé. Son but est bien simple, il veut tuer la véritable mais jamais le dieu ne chercherait une femme dans ce rôle là.


lucy westenra – le feu sacré Lucy est censé aider Durnik à sauver le Ponant. Malheureusement en état prédestinée à faire cela, elle devient l’ennemi du dieu qui fera tout soit pour qu’elle retourne sa veste et le rejoigne, soit pour la tuer.



andreas kostas – oncle à venir










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Durnik de Sendarie
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Messages : 350
Date d'inscription : 21/11/2018
Profession : Psychologue de la ville, il a en thérapie à peu près tout le monde

(H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque Empty
MessageSujet: Re: (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque  (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque Icon_minitimeLun 1 Avr - 17:31


PRÉCISIONS

Nous voilà à la partie pour laquelle je n’ai généralement pas grand-chose à dire (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque 831623343 C’est toujours dur de parler de ses exigences quand on en a pas à vrai dire (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque 831623343 Alors je vais simplement vous dire que si vous voulez Torak vous aurez pleins d’axes à exploiter ! Vous aurez toujours la possibilité de le faire redevenir gentil si ça vous convient mieux mais pas en 1 rp quoi (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque 831623343 Pour plus de facilité je vais m’en référer aux points ci-dessous heart

Avatar: J’ai mis Idris Elba en avatar parce que je trouve qu’il ferait un magnifique Torak. Mais cet avatar n’est pas du tout obligatoire. Vous pouvez prendre si vous voulez mais il faut simplement que son visage soit assez rude au premier abord. De plus ne me prenait pas un jeunot de 20 ans par pitié (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque 831623343 L’avatar pour moi doit avoir la 40aine-50aine.

Présence requise: Je suis admin sur le forum donc je suis toujours plus ou moins là mais ça ne veut pas dire que je rp toutes les deux minutes. J’aimerai juste quelqu’un qui voudrait s’investir un peu sur le forum et qui participe un peu à sa vie ! - même si ce n’est que d’aller sur la CB par exemple !

Négociabilité (prénom/nom/histoire): L’histoire telle qu’elle est écrite dans le scénario n’est malheureusement pas négociable. Par contre la suite est totalement libre. Vous pouvez faire ce que vous voulez du dieu. Bien sur comme dit plus haut, ne le rendait pas d’un coup gentil il faut quand même respecter un peu les caractéristiques du personnage heart Sachez simplement que je ne suis pas figée à une seule suite possible.

Demandes spéciales: Si vous avez des questions sur le personne n’hésitez surtout pas ! Torak n’est pas un personnage que l’on connaît beaucoup de base puisqu’il provient d’une œuvre assez récente mais je suis certaine qu’on peut faire beaucoup de choses avec lui ! Pour l’orthographe je ne suis pas chiante, faut juste éviter les fautes à tout les mots ! Pas besoin d’un test rp pour ce personnage mais j’aimerai que vous détaillez assez sa fiche histoire que je puisse voir si vous vous êtes bien imprégné du personnage (H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque 3391755756

Ce scénario est la propriété du membre/STAFF en son entièreté. Toutes copies partielles ou totale est interdite. Merci de respecter nos membres, leurs plumes ainsi que leurs idées.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(H) Torak/Héphaïstos - Belgariade & Mythologie grecque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quod Tales Sint :: La première page du livre :: Les personnages attendus :: Scénarios-
Sauter vers: